18 juillet 2010

Collapse

Bagnard des petits carreaux s'évertuait à y caser des mots.Usait ses heures en années à compulser sa typographie.Mangeait ses nerfs à vouloir extirper du sens aux sens, les livrer délivrés.Un jour traversa un miroir, vit ses verbes caricaturés sous d'autres doigts, implosa.Et comme autant de shrapnells, ses mots se fichèrent dans ses parois intérieures.En quelques minutes il avait désapprit à écrire.En quelques heures il rendit ses mots invisibles.Nul ne sut, nul ne comprit, qu'il avait perdu le seul savoir qu'il pensait avoir ;Le... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2010

Abruptitudes 12 #

Partager : mot à rogner, à concessionnaliser, ou à oublier.
Posté par Another KAa à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2010

Abrptitudes 13 #

- Mes années sont le plus souvent des jours. - Mes jours sont le plus souvent des années, ais-je répondu au vieil arbre.
Posté par Another KAa à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Schisme

J'ai longtemps et le plus souvent écrit pour décortiquer ou vider les trop-pleins, pour pleurer ou hurler, parce qu'écrire même à soi-même c'est déjà parler à quelqu'un, pour montrer, avouer. Pour jouer avec ce maigre et triste penchant à empiler des mots tissés à mes décalages et folies ordinaires.Des lignes de mots verbiages.Plus que parler mes mots voudraient maintenant dire, bien que certainement encore sont d’une autre pédanterie, griment un autre Narcisse.Plus de deux ans sans mots ou presque, océan de remous sans lignes pour... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 15:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 juillet 2010

Coulisses

C'est un mensonge éhonté, éventé.Ni trois ni mille mots n'ont jamais fait une caresse.Ou l'on s'orgasmerait aux déclinaisons des mots tulles et soie.Les doigts qui osent et déposent, légers,Étroit sillon et démons obséquieux à vos faiblesses,Ne seront jamais que complices soumis sans débat à vos lois.Si le vers tend sa main, offre sa buée,Seuls se voilent les yeux harangueurs de lascives liessesDéjà pâmés volontaires et lovant ces écrits-rêves à leurs émois.Des équarrisseurs sont les rimeurs nés,Comme le tailleur de marbre... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2010

Astranomie

J'aperçois une éclipse.Je sens les vents charrier les prémices des effluves asphyxiantes.Les relents hypnotisant et immondes,Gluants et putrides.Mes astres alignent leurs ellipses chaotiques....Bien sûr que je m'y attendais.A la merci d'un vent, d'une Ombre plus incisive...J'ai fais quelques pas.Là je m'enterre pour ne pas reculer.Mais je crains les glissements de terrain... Un tremblement de terre agite déjà le sol.Témoignage abscons.Là, à cette seconde : équilibre précaire sur le parapet du gouffre.Ne me touche pas,La... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2010

Home shit home... Part II

L'humour c'est pas pour de rire !!...et si les névroses ne se conjuguent pas forcément au singulier, elles sont faites pour la première personne !!Tais-toi !Tais-toi !!Gardes en silence !Gardes-les dans ton silence !!Bouges tes mains sur la peau, tes lèvres également sont admises, mais clôt-les sur tes noirceurs putrides !!Ici est le lieu.Le Seul lieu !!L'endroit où tu peux te répandre.Te draper dans tes larmes sèches cannibales.Petit, tout petit, minuscule KAa.Ton accouchement prendra du temps.Et tu naîtras décoiffé.Un jour.... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2010

Baby, did you forget to take your meds ?

C'est pas grave.Non, c'est pas grave,Si le soleil me vouvoie.C'est pas grave.Non, vraiment, c'est rien,Si la lune me foudroie.C'est pas grave.Non, t'inquiètes, ça ira,Quelques décennies au pire,Et il n'y paraîtra plus...La vie est une maladie à la rémission inéluctable......et j'prends ma dose tous les jours.
Posté par Another KAa à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2010

ChromatologiKAal

Il est trop tôt. Trop tôt.Je me demande pourquoi je suis réveillé. Eveillé ?J'ai un doute sur la couleur de mon sang.'Le violet est la couleur de la mélancolie [...].' Cioran...encore, et encore.Est-il violet ?D'abord je n'aime pas ce mot : violet. Je préfère mauve.Je le regarde, le mot : mauve. Un mot mou, un mot lent, un mot qui ne sonne pas beau, un mot couleur fait pour être regardée, pas un mot à dire, pas à écrire.Mon sang est-il mauve ? Ou est-ce que j'aimerais juste qu'il le soit ?Et le sommeil ? Quel est sa couleur ?Je n'ai... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2010

Hotel camisole

Comment s'écrit un cri ?Comment s'hurle la terreur ?Je hais ces jours, j'abhorre ces nuits.Le silence m'a arraché la peau, le vent m'a mis à genoux.J'attends les bras en croix que les nuages crèvent !Moi l'impie, j'implore en prières sacrilèges.Avant que tout ce qui a été écrit ne finisse ici. Avant que tout ne soit dit.Avant que je ne sois plus qu'ici.Avant qu'en titre s'impose :Acta est fabula.Relèves-moi si tu l'oses.Je lutterais, me nierais.J'ai peur de toi, j'ai déjà peur de ma voix.J'aurais honte de rire, à avoir trop gémit.Je... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]