29 juin 2010

Sortilège

  Le voilà.Le premier mot, à nouveau.Pas départ ni renouveau.Juste là, encore.Bancal agencement de ligne éditoriale :- Chronologie non-inversée, les désordres alignés jours après jours.- Les plis conservés, thorax grand ouvert et livrer. La bile noire, la folie aux reflets banalement singuliers, les vents aux crissements de verre pilé. Les vides et pleins jusqu'à la lie, des reflets, et quelques chaleurs.- Mes mains et leurs langues muettes en outils de toujours. Mon éternelle verroterie pédante.- Des commentaires modérés et sur... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2010

Amorce

  Lignes d'astreinte labourent un crépuscule de plus.Filtrer l'élan, écarter le pathos à la moue faussement aguicheuse.EtL'intérieur d'un corps écrit. Tri chairs et nerfs.Des seconds fait des tresses. Amarres.Le chapiteau monte son mât.La fanfare s'ébroue.Bientôt, bientôt.La foire. Pernicieuse farandole.Le grattement d'un insecte vers la sève.La plume s'arrogeant des voltiges aux sens.  
Posté par Another KAa à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2010

Dérive

Tout est bizarre ce soir..Et le carrelage est plus froid.Ce doit être le contrasteEntre mes rêves et la réalité.J'ai le hoquet.Ça me tire la langue, Mais vers l'intérieur. ..à l'intérieur. Je divague...L'intérieur des Terres.L'intérieur d'éther.Lettré d'ailleurs.Les traits d'ailleurs.L'attrait d'ailleurs..Tic-tac..celui qu'il faut.Tic-tac..celui qui passe.Tic-tac..celui qui reste.         ...celui qui n'existe pas.Tic-tac..Pendu/le frénétique.Tic-tac..Pédant phonétique.
Posté par Another KAa à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2010

Dillution

Je vous hais avec toute la force des vents du Gouffre.Saurais-je encore vous aimer avec l'infini des soupirs des Ombres ?Et la vie est une pute qui se rie, se nourrit à laminer. Je jette des bouteilles percées à la mer, des billets en langues étrangères.Je ne sais plus l'à-propos. Me disperse, suis rebords intangibles. Me dissous, bientôt invisible.Je cherche la confrontation, des odeurs de lucidités féroces.La rage ne m'a laissé que des moignons, je n'arrive plus à saisir. Je trépigne, crois voir, voudrais toucher. L'éternelle... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juillet 2010

Remous

  …Je ne sais plus de quand datent les derniers mots. Deuxième ligne et je ne sais même pas si je suis en train d’écrire. Certainement ne le suis-je pas encore…Je regarde mes mains…main droite, coté des justes ; Je suis gaucher, j’écris purgatoire.Cinq lignes et peut-être est-ce mes mots qui renaissent.Et je les sens qui me reniflent, les harpies lovées à mes recoins obscurs, elles sourient ‘carnassiers’.-Carne: nf, 1: Viande dure; 2: Vieux cheval.-Carnassier: adj, se dit d’un animal qui se nourri exclusivement de proies... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2010

Agonie

  Sous les coups des poignards iniquesDe possession en tyrannieVictime noyée en suppliquesCompte les plaies et vilenies.L'hydre noire au poison létalInocule à l’âme des fièvresQui laissent aux charognes un étalDe chairs oxydées sur la plèvre.Écartelé moribond prieVers un sommeil qui achèvePensant avoir payé le prixDe l’or fantasque de ses rêves.Rosée sur sa morne dépouillePose cristaux en gouttelettesMais la vermine déjà grouilleChemine en chœur vers son squelette.Il est minuit à tout jamaisLui crie son cœur en dernier... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2010

Rixe

La paix n'existe pas.Concept éculé, ébréché, écorché.La paix ne se conjugue pas, ou à un seul temps,Celui de l'éphémère fugace.Oublier, dépasser ses espoirs, l'espoir.Et dés-espérer pour toucher les instants.Arracher, dépecer ses espoirs, l'espoir.Pour affronter le ressac des accalmies.Paix chimère.Tic vénéneux aux revers livides.Où quarante ans d'instant se perdent dans une main."L'espoir est une vertu d'esclaves." E Cioran 
Posté par Another KAa à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2010

Vindicte

Fais pas chier.Que je ne sois rien ni personne ne te fera pas plus exister.Lâche-moi.Que je crie en litanie que jamais rien ni personne ne m'a été ni me sera ne te rendras pas plus légitime.Ferme-la.Que le silence soit tour à tour maudit et imploré ne rendra pas ta voix plus audible.Il y a ce matin d'hivers où une lame dansait devant mes yeux. Ou était-ce une corde ?Cette nuit d'une quelconque saison où mon regard balançait au-dessus d'un pont.Faut-il mentionner cette station de métro aux rails si séduisants ? Et ces pharmacopées... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2010

Collapse

Bagnard des petits carreaux s'évertuait à y caser des mots.Usait ses heures en années à compulser sa typographie.Mangeait ses nerfs à vouloir extirper du sens aux sens, les livrer délivrés.Un jour traversa un miroir, vit ses verbes caricaturés sous d'autres doigts, implosa.Et comme autant de shrapnells, ses mots se fichèrent dans ses parois intérieures.En quelques minutes il avait désapprit à écrire.En quelques heures il rendit ses mots invisibles.Nul ne sut, nul ne comprit, qu'il avait perdu le seul savoir qu'il pensait avoir ;Le... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2010

Coulisses

C'est un mensonge éhonté, éventé.Ni trois ni mille mots n'ont jamais fait une caresse.Ou l'on s'orgasmerait aux déclinaisons des mots tulles et soie.Les doigts qui osent et déposent, légers,Étroit sillon et démons obséquieux à vos faiblesses,Ne seront jamais que complices soumis sans débat à vos lois.Si le vers tend sa main, offre sa buée,Seuls se voilent les yeux harangueurs de lascives liessesDéjà pâmés volontaires et lovant ces écrits-rêves à leurs émois.Des équarrisseurs sont les rimeurs nés,Comme le tailleur de marbre... [Lire la suite]
Posté par Another KAa à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]